La taille du sexe

 

que, pour que ses sentiments, l’homme devra vivre dans le péché. Christianisme affirme que.

Dans aucune autre espèce ou race, cette perception a eu lieu. Il n’est pas une question d’abandon, mais d’ordre: Dieu a brisé, divorcé, quitté la terre : et cela est clair dans les sentiments du Christ et ses apôtres, une résurrection, le retour: un sentiment de perte.

L’homme aurait d’abandonner la terre, l’homme aurait abandonner la femme si elle voulait rester à côté de leur créateur : afin que la base de l’éducation chrétienne est de latéralité: Christ sera la main droite de Dieu : la position supérieure, la position du ciel à l’homme : et la condition de la terre à sa femme.

A une méthodologie pour atteindre : le père se séparera le fils pour son fils rejoindre : par comprendre que si l’enfant n’est pas abandonné, il n’aura jamais de sentiments du père : ce est la base de liens familiaux :maman fera de même avec sa fille : l’abandon est présenté comme un stade fonctionnel d’ensemencement, chargé de surveiller l’ensemble du processus de la fructification : alors que la question Quels sont les sentiments qui viennent avec l’éducation, et pourquoi la mort est un primaire outil de fonctionnement du système pro: le couteau, le couteau est l’outil pédagogique. Mais, qui est validé et si : les sentiments du christianisme sont considérés comme essentiels et orné comme l’image de la perfection. Eh bien, ce n'est pas ce que Socrate ou Platon cultivé :

Même si vous ne comprenez rien de ce que Christ a parlé, une chose est manifeste : l’insatisfaction : Christ était malheureux, donc tout ce qu’il a parlé, apporté un résultat, presque un aveu : Dieu avait abandonné l’homme espèce n’était pas satisfait dans Genèse 6:6 [x]. Non moins intéressant que c’est la valeur par défaut du christianisme, se sentant l’insatisfaction, le sacrifice n’a assez pour contenir la solvabilité, un gain. La récolte en quoi que ce soit peut être adoptée comme une explication naturelle. L’enfant naît heureux parce qu’elle n’est pas encore parfaite. Un bon exemple de ceci est Paul dans 1 Corintos 13:11 : Paul affirme que lorsqu’il était enfant, il a vu un moyen, et quand il est mort, il a grandi. Vous pouvez comprendre autrement, mais c’est ce qu’il dit, c’est là, c’est juste lire. Ce que la compréhension de l’enfance et l’adolescence ? Ces phases existent réellement ? Tu as raison la classification chrétienne ? Sont des questions pertinentes : Quels sont les sentiments du Christ, sur l’enfant, l’homme, la femme, lui-même et le Dieu qu’il a soulevées, il a même planté.  

Dans la Grèce antique, avant l’apparition des tous le scientisme, pratiqué des autres actions. Afin que les enseignements, si cultivé d’autres émotions. Toutefois, la base affective du christianisme était floue, à l’égard de l’égalité des sexes. Ce qu’on appelle le sexe a été impliquée dans une structure complexe morale : une vertu. L’amour est impliqué avec le sexe, alors que les suppressions. Il est fréquent, dans les paroles du Christ, plus en réponse aux Pharisiens qui remettaient en cause dans ses discours dans les synagogues, des choses comme la évitement du droit : Comment serait le sexe avant le mariage, le sexe pendant le mariage et le sexe après le mariage: parce que, historiquement les Juifs jamais pris au sérieux la proposition de loi par Moïse, dans la chair dans la Genèse Lorsque les conditions de la polygamie et poligenia sont correctement connectés, ne dit absolument rien des-relacione le vieux le judaïsme Christianisme moderne : l’amant jamais cessé d’être une concubine ou une prostituée, la femme : les deux semblent avoir la même identité : la société a pris un double sens, alors que l’homme peut tout dans la faiblesse qui renforce: il peut pécher à volonté parce que la répétition a été garantie, la société est une femme adultère de la nature : mais il y a ceux qui trouvent beauté et comprendre, dans l’enseignement, l’aspect favorable : de cette façon, personne ne trahit Dieu.

Eh bien, il aurait été un enseignement du Christ que personne ne comprenait. Il a dit qu’il aimait John, mais je voudrais Judas, mark et Simon... Comment Christ a aimé ? Combien Christ rencontré ? Je ne parle pas de la jeune homme avec lequel il s’est caché, mais les autres n’étaient pas citados... se il était pur tout le monde le sait, mais combien il a purifié ? Et combien en effet ont été purifiées. Parce que c’est une forme d’apprentissage : la puissance du maître, qu’il a sur la pupille : cœur placé dans une table éducative : peut être dans la salle ou dans la Cour arrière : éduquer est de pratiquer, il n’est pas un but en tête, mais dans ce que tu ressens. On sait que Christ a aimé ses élèves et Socrates aussi : avec des méthodes distinctes : donc on ne sait ne pas dans quelles conditions le sexe entre eux. J’ai vu des rapports qui Aristote à la fin de sa vie, serait ont converti au judaïsme, quand Alexandre le grand a pris Jérusalem : là il aurait su rabbins... . Sont des enseignements qui seront discutés au sein du judaïsme, et Aristote est considéré comme le meilleur philosophe externe parmi eux, les geometrizou et les parametrizou leur religion. Cependant, étranger à la Grèce de 350 être abordoada avec juif questions et la question des semences ont été levées.Jamais, les chrétiens étaient les précurseurs du mariage: Colombie-Britannique, droit romain ne puni pas l’adultère avec la mort ou la lapidation : la femme était tout simplement absent, ainsi que tous les participants, il n’y avait pas de peine de mort, seules les Propriétéspecúnia, feuille : ni les Romains permettrait, sur leur territoire, autres peuples pratiqué la justice ou qu’ils. Pour que le Glamour de Paulo, pour la plupart dans Timothée, aucun contenu n’est dans les épîtres qui disent que Paul a dit textuellement qu' un homme doit aimer une femme: c’est translittéré : le mot est diligati et pas amareChrist dit amare mutuellement, afin que le mariage est aussi un institutionnalisée se sentant instruits. Christ parle des conditions dans lesquelles l’homme peut s’éloigner de la femme, dit-il, sauf dans le cas de fornication. Ce que Christ voulait dire par là... ? ! J’ai fait un article à ce sujet. Mais le fait est que la compréhension est subjective : c’est comment le Christ a répondu aux Pharisiens : subjectivement : on ne sait pas quelles sont les exceptions appropriées et n’est ne pas clair sur la temporalité, l’évitement de sa législation, tout indique qu' un homme doit aimer un autre homme. Quand il prêche l’amour entre le père et le fils, Christ défend une relation entre les hommes, tout en défendant l’un dans la chair de l’homme et la femme: Quels sont les sentiments d’un « dans la chair » et quels sentiments « entre hommes » : donc, cet article ne pas termine les questions : les explications de sentiments pour la méthode d’éducation chrétienne, c’est ce qui sera expliqué dans de prochains articles : pour comprendre que la vertu et l’amour sont insuffisantes pour résoudre le problème.

L’image des poupées, montre une partie du problème de la conversion de l’amour dans la vertu. Les poupées représentant Adam et Eve, dans le même temps, ce qui représente deux hommes, la possibilité qu' une chair impossible: le paysage de la forêt autour, de ciel, de l’utérus : la Banque, les positions qu’ils occupent dans la création : Seigneur et serviteur. Le feu en face de vous, représente les désirs, tandis que représente le vagin. La terre, sous la forme de la peau, dans la subtile texture, forme, sur la terre, les cuisses. Dieu, plus à l’arrière, est formant l’angle entre l’homme et la femme et l’angle entre les deux hommes, montrant que la semence ne serait pas possible sans la femme : mais je souhaite qu’il aurait eu lieu, a été entre les deux hommes.

La Banque indique que la nature, serait né deux fleurs : et que la graine ne pourrait jamais être deux parties de la même chose : l’unité souhaitée, semences, serait naturellement des différentes parties, l’univers ne serait jamais un utérus, mais un champ de mort : pour que le feu est formant l’angle entre l’homme et la femme. La Bible et la Torah appellent la semence de sperme. Le œuf, la semence de la femme, découverte en 1940 : et que tous tente d’expliquer les paroles de Dieu dans la Genèse, à l’usine apporte déjà son prêt de graineet a le même sens mettre la graine déjà fécondée: compréhension plus faux qui avait de la nature : il est inconcevable un Dieu qui a conçu l’univers ne sachant pas son propre caractère essentiel de la nature : était assez pour invalider tout son contenu : parce que le mot, à cette époque, a eu un mensonge. Était que devant la génétique permettrait de résoudre ce problème : mais les études de pós-genoma successeur et c’est la position actuelle du génie génétique, c’est qu' il n’y a aucune substance en biologie humaine en qui représentent une chose son intégralité: je veux dire, il n’y a pas de chromosomes XX ou XY, qui était un mensonge qui ornaient et qui ont cru en raison de la parole .

Charles Darwin, quand il rencontre le problème, une fois écrit au sujet de l’origine des espèceset classé le problème comme « Abominable mystère » : les plantes ne pourrait jamais, jamais, obtenir vos propres semences, pourrait apporter seulement leurs organes reproducteurs : j’ai su que ce que j’avais écrit étaitviciée. Non moins intéressant, que les créationnistes ont repris la théorie de Darwin, qui, en bout de ligne, totalement adapté pour eux, était ce qui était Darwin, un Protestant, la religion et le Dieu craignant, financé par des groupes religieux, dans le seul but de affecter la notion d’espèce : Darwin ne donne pas l’origine de l’homme comme étant naturels, la page d’origine de l’homme est vierge en aucun temps Darwin suppose que l’homme venait du singe, l’homme est venu de la terre : Darwin a donné à l’origine de toutes les espèces, mais ne donne pas l’origine de l’espèce humaine.

Le but explicite de comment science a conduit à la compréhension de la question reproduction, ne pas garantie : l’unité, l’unité pour l’essentiel de Dieu : ce qui affecterait l' épine dorsale sur qui ancre le but des doctrines unitaires : où il y a un X il y a un Y: et où il y a un Y, il y a un X. La seule substance qu’elle, pur : n’a ne pas eu lieu, il n’est pas naturel, ne se produit pas dans la naturela Dieu de la nature humaine n’a aucun appui.

Cette étude [x] / [x]. Étonnant qu’Aristote fait aussi un livre sur le sujet, où il a proposé que les femmes avaient également des semences de plantes : ce livre d’Aristote a été brûlé ainsi : il n’y a rien de scientifique puisse prouver que la femme est « divine », moins l’homme : alors que, historiquement, aux yeux de l’homme, parce que ce sont les yeux de la science, compréhension de la femme est en fait seulement aider en jouant le rôle de soutien dont la participation est stérile. Mais, cependant, les questions reliées à la naturalité, amour comme explication de l’Union est venu n’a jamais été l’amour : une relation qui n’a pas été ne serait pas productive et donc ne serait pas naturelle. Cependant, Socrate était malin, mais pas au courant de la génétique : que voulez-vous dire qu’il n’était pas naturel ? Ce qui faire dire ce qu’il ressentait n’était pas naturel ? Le résultat est quelque chose de naturel ? résultat quelque chose est quelque chose de naturel ?Comment faire valoir cet animal mâle cherche femelle seulement à la procréation : et ce n’est le sexe[ ?] : consiste à définir ce que le sexe est nature. Ce qui est demandé avec la notion d’espèce consiste à veiller à ce que l’homme dérive d’une conception de l’humanité : les corps d’Adam et Eve s’assurer les droits des organes humains : et que le principe proposé serait le statut de Dieu contre nature : l’humanité exigerait un propriété de séparatistes, réclamant une source naturelle: cette source artificielle serait soumis aux règles de la procréation : et elle a précédé la nature, est venu avant lui et que la nature a été faite pour elle : cependant pas au courant de sa propre création : car une seule chose existante pourrait être quelque chose au-delà de vous-même : même, l’intention claire de substituer l’amour comme étant la vertu l’origine de toutes choses, alors que ce qui est arrivé en Grèce , s’est produite uniquement parce que les Grecs ont été interrogés sur leur caractère naturel, car une ancienne race son défini ce que c’était d’être naturel, comme si la nature avait un centre : le résultat humain.

 

Pour que le désir est une partie intégrante de ce qui est considéré comme une unité : l’amour. Et c’est un point de difficulté de deux religions : Comment faire face à l’amour entre les hommes : et que l’amour entre les hommes a eu lieu en Grèce le choqué, il a vraiment dérangé eux : un « qui existe entre nous, mais ce n'est pas comme vous », comme si le grec avait brûler le film juif : il me semblait que Socrates coutume de dire : « vous êtes comme cela et souhaitez orner quelque chose... et par qui ils veulent dire que je ne suis pas naturel. » : Eh bien, comment ne pas faire valoir, si l’homme aime le Christ par-dessus tout, il n’est pas un homosexuel[ ?], vers Crassus où l’homosexualité atteint : l’amour avec un autre homme : il semble que le mot amour a un problème.

L’Homosexualité de Socrate au Christ était un sujet que j’ai écrit environ deux ans et traduits en Français, il y a eu beaucoup de pertes dans la translittération, sûrement l’histoire peut être mieux compris en anglais, portugais, [x], mais elle a une bonne approximation.

Ce que je fais maintenant, c’est juste montrer ce que serait l’amour en ce qui concerne le christianisme, la dimension de ce mot, comment il se rapporte à la vertu, à l’aide de la notion même d' internaliser les choses, se transformer en image et contextualiser les passages de la Bible plus pertinents, où ils peuvent extraire une autre forme d’apprentissage : par le biais de l’angle sentimental, vous pouvez penchez la rationalité.

C’est incroyable, vous comprendrez que : il génère d’autres images : et beaucoup de choses qui sont mieux alors passé inaperçu et interprétés.

Afin que vous ne devez pas nécessairement être un antéchrist de lire ce que j’écris et pas nécessairement d’accord avec moi : ce que je pense du Christ n’est pas aussi pertinent, c’est ce que je ressens devant lui et qu’il ressent devant moi ainsi : nous sommes insignifiants à l’autre.

Mais ce n’était pas comme ça dans un premier temps : attribue une grande importance et je suis allé pour regarder ce que ce mec dit : non pas parce qu’en fait il a existé, mais comment il pense tout à fait différent de moi, toute expression mon allait à l’encontre de Christ. Et la différence n’est pas exactement dans mes pensées, mais les sentiments : ce mec a jamais aimé quiconque : il ne savait jamais ce que l’amour est. C’est horrible que vous entendez que les gens ne prennent au sérieux ce qu’ils disent, parce qu’en fait ils ne prennent pas au sérieux ce qu’ils croient et la gravité qui fonction existe. Par conséquent, l’intention de laisser le Christ nu, puisque lui-même ne jamais se sentir nu dans la nature, pas qu’il l’a fait, mais que la nature l’habitude de dire – Christ, vous êtes habillé. -Elle aurait certainement dire "ce qu’il est le Christ, se cache de votre père ? Tryna péché... ? "

Afin que l’explication du Christ Jésus : il y avait deux chrétiens : l’un était incroyable, de Paul, un ami de HO et compagnon des hommes : l’autre, paniqué et envoyé pour tuer : deux sentiments différents : mais dans la nature, lorsqu’il y en a un, il y a deux : afin que, dans chaque Christ, il y avait deux chrétiens : et au total, quatre chrétiens :

C’est pourquoi les Évangiles sont 4 : alors que dans le cas de Socrate et le Christ, ce qui est demandé est exposée comme les questions sur le sexe ont été compris angle et, juste une introduction : en fait, le sexe est quelque chose qui, à l’instar de l’amour, a besoin d’être détaillée : et ne peut pas être mis en contexte dans les bases de Paulo, ni dans les Évangiles : mais en termes bibliques , cela implique nécessairement dans la Torah : le livre orné de Christ et le livre avec qui il a orné lui-même, et était le Corps des marines où il allait, porté la Torah dans leur tête et tous ses mouvements y aient été des actions coordonnées de résultats interprétatives : il était juif et éprouvait des Sadducéens et des Pharisiens, était très peu symbole de Nicée. Une personne qui a le mieux traduit de Christ était Novatiano, Paulo traduit très bien Jésus Christ seulement il a vu. Toutes ces questions vont être mieux orientée à Hypatie, une des prochaines publications : parce que le philosophe était aussi traité de questions gay et il a été sauvagement assassiné pour des motifs la virginité et la femme.

Un autre bon article, dans lequel j’ai chercher un accord relatif à l’angle de qui les sentiments du Christ est le Christ, qui a été également révisé et traduit.

Ceux qui n’est pas habitué avec ma forme d’expression, l' homosexualité est la personne qui aqui n’aime que lui-même, , mais a besoin d’une image externe pour que cela se produise. Autres termes importants est le mot possession: possession, lorsque placé sur le plan de l' esprit propriété sur le corps : analogique du ciel et la terre, Seigneur et serviteur :

Le corps a besoin de payer pour la possession de l’esprit, afin que la propriété du corps se produit en fait...

Pour que le corps sera seulement Monsieur le Président, le propriétaire, si vous avez un serviteur de l’esprit. Bruits bizarres, mais voilà comment cela fonctionne.

J’écris sur un autre angle, par conséquent, perdre un peu plus de temps quand j’ai inverser le rationalisme par défaut, n’hésitez pas à afficher les problèmes qui apparemment a été résolue, le désaccord est un processus cumulatif, ce sera aussi aide dans l’écrasement de la rationalité, affronter les questions, si le lecteur le permettent. Autres questions liées à ce thème, en ce qui concerne l’homosexualité, est dans un très beau sujet, qui vient avec des histoires : et vais j’être édition bientôt : David et Bethsabée, Antoine et Cléopâtre et Adam et Eve : et le dernier, Méga-production, Diable va sur Hollywood, à publier dans le milieu de l’année prochaine.

Ainsi, une grande partie de ce que je fais maintenant est liée à ces histoires, que je recommande à tout le monde. Maintenant, le sujet mentionné, le Désert du Christ est recommandée, ainsi que de l’homosexualité de Socrate au Christ, pour une meilleure compréhension de la matière qui sera éditée.